La cité des aînés

 

Après plusieurs années de travail, la cité des aînés ouvre ses portes en septembre 2019, dans le quartier Bellevue. Une pépite de technologie et de design, au profit du bien-être de nos seniors.
 

La cité des aînés adaptée à la fragilité

Au coeur de Bellevue, le long des rues Testenoire-Lafayette et du Guizay, la cité des aînés accueille, dès ce mois de septembre 2019, un Ehpad de 159 lits, une résidence autonomie de 35 logements et 12 logements adaptés. Il réunira les pensionnaires de la résidence mutualiste de Valbenoîte et ceux de l’Ehpad municipal de la Rivière.

Pensé dans l’esprit d’une cité-village, ce lieu entend répondre à tous les besoins de la personne âgée en termes de logement, déplacement, lien social, soins, bien-être, restauration, et favorise les parcours de vie et de soins des personnes âgées sur un même lieu.
Il possède des lieux de vie collectifs ouverts sur l’extérieur : une rue piétonne et commerçante, des espaces bien-être, un jardin thérapeutique, un restaurant où pourront se retrouver les résidents et les habitants du quartier.
Tout a été réfléchi pour créer un lieu de vie agréable pour les résidents mais aussi pour les familles et amis leur rendant visite.

Ce projet est porté par la Mutualité française, la Ville de Saint-Étienne, Eovi Mcd Santé, Loire Habitat et l'ADIM Lyon, qui révolutionne ainsi les codes conventionnels de prise en charge des personnes âgées dépendantes. 

 
La Cité des aînés à Saint-Étienne

 

Un laboratoire des usages et des pratiques innovantes

La question, sensible, de la lumière a été étudiée précisément avec un éclairage circadien et une lumière traversante. Une ambiance cocooning donc, renforcée par des parfums d’ambiance agréables, mais qui n’omet pas les besoins des résidents en termes de santé et de sécurité. La cité des ainés propose ainsi des chambres imaginées à partir d’un concept développé par les designers des agences Gulliver et Julien de Sousa.

Par ailleurs, chaque résident sera muni d’une montre intégrant plusieurs fonctionnalités dont l’ouverture de la porte de sa chambre, l’appel infirmier, un contrôle d’errance, une détection des chutes… Les résidents bénéficieront aussi des innovations élaborées en lien avec l’École des Mines dans le cadre du MedTechLab, notamment un lit innovant fabriqué par l’entreprise les Ateliers du Haut Forez.

 

Ce projet a été soutenu par l’Agence Régionale de Santé Auvergne-Rhône-Alpes, la Caisse Nationale de Solidarité pour l’Autonomie, la Ville de Saint-Etienne, le Département de la Loire et la Région Auvergne Rhône-Alpes.

La cité des aînés est le fruit de 3 ans de travail préparatoire et presque 2 ans de travaux, pour un coût total de 26 M €.

Actualités Liées

Articles Liés